L’achat d’un portail ne se fait pas sans réfléchir. Il doit se faire en fonction de l’espace dont vous disposez et de votre budget. Voici les critères principaux afin de faire votre choix.

Les matériaux

Le portail en PVC

Ce matériau présente l’avantage d’être très léger et peu coûteux. Il est également très facile d’entretien puisqu’un coup d’éponge suffit. En revanche, il n’est pas très résistant au temps et aux chocs, et pour ces raisons les portails en PVC ne peuvent pas être motorisés.

Matériaux PVC pour portail standard

Le portail en bois

Les portails en bois sont très appréciés pour leur robustesse et le côté esthétique naturel. Le bois est un matériau qui a besoin d’un entretien régulier pour lui assurer une longévité optimum. En effet, pour éviter qu’il ne soit rongé par les insectes ou par les moisissures, il convient de le traiter tous les 2 à 3 ans avec un produit insecticide et antifongique, ainsi qu’un passage de lasure ou de peinture spéciale bois pour éviter qu’il ne se détériore.

matériaux bois pour portail standard coulissant

Le portail standard en aluminium

Les portails en alu ont de multiples avantages. L’aluminium est un matériau très léger et très robuste à la fois. Il a une très grande résistance à la corrosion et une durée de vie assez importante. Côté esthétique, l’aluminium offre plus de possibilité en termes de design que le bois et le PVC.

Matériaux aluminium pour portail battant standard

Le portail en fer forgé

Les portails en fer forgé sont indémodables et restent les plus robustes et les plus résistants aux années qui passent. Pour éviter l’apparition de la rouille, il est recommandé d’appliquer un traitement anticorrosion et une couche de peinture polyuréthane tous les 3 à 4 ans.

Fer forgé pour portail standard à barreaudage

Le type de portail

Portail à dEUX vantaux

Le portail à battant se compose de deux vantaux ou battants qui s’ouvrent avec un angle de 90° à 180°. On dit qu’ils sont poussant lorsqu’ils s’ouvrent vers l’intérieur de votre propriété, et on dit qu’ils sont tirant lorsque les vantaux s’ouvrent vers l’extérieur de votre propriété.

Portail Battant Standard

Portail coulissant

Le portail coulissant est très pratique lorsque l’entrée de la propriété est en pente ou manque de place en profondeur. Il se compose généralement d’un seul vantail et comme son nom l’indique il s’ouvre et se ferme en coulissant latéralement le long de la clôture.

Il existe 2 types de portail coulissant : le portail sur rail et le portail autoportant. Le premier coulisse sur un rail de guidage qui est scellé au sol sur une fondation en béton hors gel ; le second est suspendu à une crémaillère au dessus du sol et ne nécessite aucun travaux de maçonnerie au sol.

portail coulissant standard

Les dimensions standard

Il existe plusieurs dimensions de largeur standard :

Un portail standard mesure 3 m, 4m ou 5m de largeur, on peut aussi trouver des dimensions intermédiaires que l’ont peut parfois considérer comme standard. Notamment des portails de 3m50 ou de 4m50.

La hauteur est variable selon l’intimité que vous désirez avoir de votre habitation. Par exemple, si vous souhaitez préserver votre intimité des passants, optez pour une hauteur de 2 m ou plus. Un portail entre 1,50 et 1,75 m de haut vous mettra à l’abri des regards indiscrets. Si vous vivez dans une rue peu fréquentée ou que les passants ne vous dérangent pas, un portail de 1,20 m fera l’affaire.

La réglementation et législation

Avant de poser un portail, il est essentiel de connaître toutes les réglementations du code civil et de l’urbanisme en la matière là où vous habitez.

En effet, la forme, le type et la taille du portail ainsi que sa couleur peuvent être restreints par le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune. Chaque commune dispose de ses propres réglementations, n’hésitez donc pas à contacter le service d’urbanisme de votre mairie pour obtenir les autorisations nécessaires.

Pour exemple, l’ouverture de votre portail ne doit en aucun cas empiéter sur la voie publique. Si vous installez un portail motorisé, l’installation d’un feu clignotant sur un des piliers est obligatoire pour avertir les piétons d’une sortie de véhicule.
De même, si vous vivez dans une zone classée, vous devez impérativement contacter un Architecte des Bâtiments de France (ABF) avant toute installation.